En quête de nouveaux décibels

Posté par: Leo Beaucaire Dans: SANTE Sur: Commentaire: 0 Frappé: 269

Bonne nouvelle pour ceux qui ne s’en sont pas encore rendu compte, le monde des solutions auditives évolue, bouge, offre de nouvelles perspectives, grâce aux avancées de la technologie, au développement des services personnalisés, à la commercialisation de nouveaux produits ultra perfectionnés ainsi qu’aux réformes de remboursements des soins. Les performances augmentent au rythme des exigences d’aujourd’hui.

Par Shirley Daman

La baisse de l’audition est souvent due à des causes variées. Elle représente un phénomène fréquent à partir d’un certain âge. Elle peut être légère, mais parfois bien plus gênante au quotidien. De nombreuses solutions existent et sont de plus en plus adaptées aux exigences modernes d’esthétique, de confort et de performance.

Vaincre les préjugés

Pour pouvoir profiter d’un confort auditif optimal malgré une baisse naturelle de l’ouie fréquente chez la plupart des séniors, il faut tout d’abord s’affranchir de certaines barrières. Parmi elles, les préjugés occupent une place importante. En effet, comme il s’agit d’un phénomène progressif, on peut avoir tendance à s’habituer à une plus faible audition sans véritablement s’en rendre compte ou sans réaliser à quel point cela peut être gênant. C’est ainsi que l’on constate que de nombreux séniors s’évertuent à demander à leur entourage de parler plus fort, en acceptant leur problème comme un fait accompli, un signe de vieillissement auquel il ne faut pas spécialement prêter attention.

Le travail des professionnels qui proposent des solutions auditives est avant tout de faire prendre conscience à ces personnes qu’ils ont droit à une qualité de vie optimale, que le « mieux » existe et qu’ils ne doivent pas s’habituer à leur baisse auditive en « faisant avec ». De nombreuses solutions peuvent être envisagées au cas par cas. Avec les progrès de la science et de la technologie, on peut entendre beaucoup mieux malgré des difficultés auditives.

On peut par ailleurs avoir gardé en tête l’idée préconçue des appareils auditifs disgracieux et gênants. Pour cette raison, nombre de séniors, principalement des femmes, sont réticents à porter de tels « accoutrements ». Or, il s’agit de croyances inadaptées à une réalité moderne qui a constaté des progrès fulgurants en matière d’appareils auditifs, audioprothèses design, capables de pallier une baisse auditive sévère en alliant discrétion et esthétique. Les appareils modernes sont légers, se servent de nouvelles technologies de connexion pour davantage de performance et de confort.

Bien entendre contribue à l’équilibre général d’une personne. Il est difficile d’avoir un moral positif et d’être bien dans sa peau lorsque l’on ressent une gêne permanente de l’audition.

« Je recommence à sortir »

Une bonne ouïe est la base de la confiance en soi. Lorsque l’on entend parfaitement ce qui se dit autour de nous, on peut interagir en société avec assurance sans être constamment mal à l’aise et honteux de faire répéter tout le monde ou être obligé de faire semblant que l’on a compris. Il s’agit de la base de la communication. On peut enfin recommencer à sortir, avoir des amis, fréquenter la famille, même dans des lieux publics et bruyants, sans craindre de ne pas suivre la conversation et d’attirer l’attention. La période de la retraite doit vous permettre de profiter de votre temps libre pour faire de nouvelles rencontres, découvrir des occupations différentes, pratiquer vos loisirs préférés. En société, une baisse auditive, même légère, peut représenter un handicap. Sans s’en rendre compte, on peut être amené à se replier sur soi, à moins sortir, et ce pour des raisons techniques que l’on peut changer, et c’est vraiment dommage ! Une bonne audition crée une dynamique positive qui donne envie d’entreprendre de nouvelles activités en société et qui a des répercussions sur l’humeur et la santé générale.

Les bons conseils font les bons amis

Vous avez enfin tordu le cou aux idées reçues et êtes prêts à consulter pour retrouver une perception parfaite ? Il vous faut à présent vous tourner vers les solutions adéquates. Un bilan auditif complet est fondamental pour établir votre profil, vos besoins et les produits adaptés. Seuls des spécialistes de l’audition pourront dresser de manière professionnelle votre bilan complet, avec un protocole spécialisé de tests pointus et performants, et ce dans une ambiance agréable et aimable. Vous méritez ce qu’il y a de mieux. Il est important de vous tourner vers les bonnes personnes parce qu’un essai décevant risque de vous décourager.

Un bilan précis permettra ensuite aux professionnels de vous aiguiller vers les solutions optimales selon votre mode de vie, vos habitudes et vos attentes. Là encore, interviennent l’expérience, le savoir-faire et le bon sens du professionnel pour proposer les bons produits. Tout le monde n’attend pas les mêmes performances d’un appareil auditif. Certains privilégient la puissance, tandis que d’autres favorisent l’ergonomie et l’aspect pratique par exemple. Le bilan plus technique doit donc impérativement être accompagné d’un entretien avec la personne concernée, de manière individuelle et personnalisée, durant lequel on évalue ensemble les solutions, en discutant des habitudes et des attentes particulières, en consacrant du temps à chacun. Il est évident que l’on n’achète pas un appareil auditif comme on ferait ses courses au supermarché et ne vous laissez pas dire le contraire. Vous devez également pouvoir bénéficier d’un suivi lorsque vous portez un appareil auditif. Les audioprothésistes compétents et qualifiés proposent généralement ce suivi et restent disponibles après vous avoir équipé de l’un de leurs appareils.

Performance, discrétion, design

Ainsi, durant votre consultation avec votre audioprothésiste, vous parviendrez à établir une liste de priorités. Une personne qui a l’habitude de pratiquer un sport à l’extérieur comme la marche, la course ou le vélo, préférera un appareil capable de lutter contre les interférences du vent, par exemple.

Les progrès technologiques dans le domaine des audioprothèses se sont faits sur différents tableaux et notamment la performance et l’esthétique. On peut aujourd’hui bénéficier de toutes les compatibilités Bluetooth pour l’ordinateur ou le téléphone. Les appareils modernes sont petits, discrets et on peut même les agencer avec la teinte des cheveux, en changeant la couleur du boîtier. La discrétion des nouveaux appareils est due essentiellement à la miniaturisation extrême de leurs composants, grâce à une technologie de pointe et des matériaux de haut standing. La puissance a également été décuplée pour que vous puissiez entendre tous les sons, même les plus faibles qui faisaient déjà hélas partie de vos souvenirs. De nos jours, les appareils auditifs résultent d’une concurrence étroite entre de nombreux fabricants qui sont obligés de rivaliser d’ingéniosité pour rester concurrentiels. Résultat pour le plus grand confort des utilisateurs : les appareils sont toujours plus performants et adaptés aux besoins modernes de notre société.

Les dispositifs intra-auriculaires

Pour les inconditionnels de l’invisible, ces mini-appareils à insérer dans l’oreille passent totalement inaperçus. Il existe différents modèles selon vos préférences, avec pour point commun un port agréable et discret à l’intérieur de l’oreille. On ne les sent pas et il ne faut pas se fier à leur petite taille, ils sont très puissants.

Restez connecté en permanence

Des années de recherches dans les plus grands laboratoires ont permis de proposer sur le marché des petits miracles de solutions auditives. Ils permettent de distinguer de manière claire et précise les paroles de vos interlocuteurs, même dans le bruit. Ils bénéficient d’une diffusion de très bonne qualité sans fil, sont rechargeables, se connectent à tous vos appareils téléphoniques et informatiques et bénéficient d’applications intelligentes. « On n’arrête pas le progrès », même si nous sommes habitués à cette réalité, on reste toujours ébahis face aux produits finis.

Les aides auditives intelligentes sont capables de traiter le son à une vitesse 50 fois supérieure aux anciens appareils. Plus aucun délai, plus de stress, plus de programme en différé. La vie vous apparaît enfin telle qu’elle est et vous pouvez réagir sans ce laps de temps qui vous mettait mal à l’aise dans une conversation.

Les grandes marques qui proposent des solutions auditives se sont notamment concentrées ces dernières années sur les performances des appareils dans les environnements les plus difficiles, afin de maintenir un son riche et clair en toutes circonstances. Vous n’aurez plus à vous soucier de la bonne marche de votre appareil suivant les endroits où vous vous rendez. Les séniors actuels se veulent dynamiques, entreprenants, actifs. Les solutions auditives modernes reflètent cet état d’esprit et mettent la science au service de ces nouvelles exigences. Un bon appareil auditif doit vous seconder, être votre plus fidèle allié, en tout lieu et toute circonstance, vous devez pouvoir compter sur ses performances.

Test, adaptation, suivi personnalisé

Après avoir choisi votre appareil auditif grâce aux conseils de votre audioprothésiste, la phase d’essai est fondamentale. Durant cette période de suivi personnalisé, marquée par des rendez-vous réguliers avec votre spécialiste, vous pourrez tester votre appareil au quotidien, dans votre cadre de vie habituel, afin de vous familiariser avec les spécificités techniques de l’appareil et de vous réhabituer à une audition performante, étape cruciale, car le cerveau peut oublier les sons suite à une perte auditive de longue durée. Une fois cette phase d’adaptation passée et une bonne utilisation garantie, il est tout de même fortement conseillé de poursuivre vos visites chez votre audioprothésiste, afin d’effectuer ces contrôles réguliers et de faire, le cas échéant, certains réglages, ou bien trouver des solutions évolutives.

Des réseaux d’audioprothésistes, une garantie supplémentaire

Nombre de professionnels de la santé, dont de nombreux audioprothésistes qualifiés, ont choisi de faire partie de réseaux affiliés à des organismes indépendants qui offrent un grand nombre d’avantages aux assurés par le biais de leur complémentaire santé. Si votre mutuelle est partenaire de ce type d’organismes, vous pourrez profiter de tous les services qu’il garantit. Vous serez notamment guidé dans le choix de votre audioprothésiste et des solutions auditives adaptées à vos besoins. Vous serez en droit de consulter l’un des audioprothésistes membres du réseau. Les conseillers de leur équipe qualifiée sont à votre écoute et vous guident pour chacune de vos décisions santé.

Remboursements et prise en charge

La sécurité sociale et votre complémentaire santé prennent à leur charge une partie des frais de vos solutions auditives. De plus en plus d’organismes complémentaires d’assurance maladie vous font bénéficier de services améliorés et de tarifs préférentiels grâce à leur affiliation avec ce type de sociétés, capables de faire fonctionner leur système de réseaux de professionnels de la santé, au service des assurés des organismes complémentaires affiliés comme les mutuelles, par exemple. Vous pouvez vous renseigner facilement auprès de votre complémentaire santé pour savoir si elle est cliente d’une société qui offre ce genre de prestations.

En ce qui concerne les solutions auditives, comme dans plusieurs autres domaines de la santé, les mutuelles clientes pourront vous proposer des tarifs négociés à la baisse et vous aiguiller vers les professionnels partenaires les plus qualifiés qui sauront vous conseiller et vous faire la meilleure offre pour votre appareil auditif.

Bonne nouvelle ! Si vous hésitiez à trouver une solution à votre problème auditif pour des raisons de coûts, la nouvelle année vous apportera son lot de privilèges.

En effet, depuis le 1er janvier 2019, le monde de l’audioprothèse est en pleine ébullition avec l’application d’une réforme qui se fera progressivement jusqu’en 2021.

Selon cette réforme, les remboursements des appareils auditifs devraient bientôt évoluer en faveur des assurés grâce au dispositif « Buzyn » qui prévoit notamment des prix encadrés revus à la baisse, une augmentation de la prise en charge des appareils auditifs par la Sécurité sociale et un reste-à-charge entièrement remboursé par les mutuelles dans le cas de certains types d’appareils auditifs. Si votre complémentaire bénéficie des services d’une société filiale spécialisée, vous aurez la garantie d’être aiguillé vers les meilleurs professionnels et les solutions les plus intéressantes pour vous, les appareils les plus sophistiqués et performants du marché à des prix imbattables. Vous serez également guidé tout au long de l’application de la réforme afin de comprendre dans quelle mesure vous pourrez profiter de ces nouveaux avantages de remboursement. Pour les types d’appareils auditifs qui resteront à prix libres et où le reste-à-charge dépendra des conditions de votre contrat avec votre complémentaire santé, vous bénéficierez là encore des meilleurs tarifs négociés par leurs experts.

 

Témoignage

« Cela fait plusieurs années que je n’entends pas bien. C’est arrivé de manière très progressive et cela ne me gênait pas plus que cela, ou du moins c’est ce que je croyais. En fait, je me suis habituée à ne pas vraiment suivre les conversations et à rester un peu dans mon monde. Je suis restée très sportive et je fais quotidiennement des balades à vélo. Un jour, alors que je me promenais en bordure de route et que j’étais baignée par un bruit de fond qui accompagnait mes pensées, je n’ai pas entendu la voiture derrière moi qui voulait me dépasser, mais uniquement un bruit strident et soudain de klaxon qui m’a fait sursauter. J’ai perdu l’équilibre et j’ai dû être hospitalisée. J’ai compris à quel point une bonne audition était importante pour ma sécurité, mais également pour mon bien-être. Depuis, je porte un appareil auditif, conseillé par mon audioprothésiste, capable de bloquer les interférences du vent quand je fais du vélo. Au début, j’ai mis un peu de temps à m’habituer à de nouvelles sensations. On m’a expliqué que l’on entend grâce au cerveau et que lors d’une baisse auditive, il s’habitue à ce manque d’information. Il faut donc un peu de temps pour le réhabituer à certains bruits. Mais, passé cette période d’essai, j’ai retrouvé une aisance auditive parfaite. Aujourd’hui, alors que j’entends bien, je réalise à quel point le chant des oiseaux m’avait manqué entre autres sons agréables. »  Pauline, retraitée

Le coup de cœur de Séniors actuels : finis les bruits de fond

Même avec une bonne audition, on peut être gêné par des bruits soudains, désagréables. Cependant, cela n’empêche généralement pas de suivre une conversation. Avec un appareil auditif classique, ces bruits peuvent faire complètement perdre le fil de la conversation. Conscients de ces inconvénients majeurs, les professionnels de solutions auditives de la marque Unitron lancent une technologie de pointe permettant de lutter contre les bruits intempestifs qui viennent perturber vos conversations. Les appareils dotés de cette technologie sont capables de détecter immédiatement ces bruits et de les réduire au maximum. Ils ne les éliminent pas complètement afin de préserver l’ambiance environnante, mais en diminuent l’intensité dans le but de permettre une conversation cohérente et d’enlever la gêne occasionnée.

Le saviez-vous ?

Bill Clinton a trop écouté de rock dans sa jeunesse... À l’occasion d’un bilan de santé de routine, au cours de son mandat en tant que 42e président des États-Unis (1993-2001), Bill Clinton, alors âgé de 51 ans, est diagnostiqué avec une déficience auditive. Cela n’a pas véritablement été une surprise, étant donné les difficultés de ce dernier, à ce moment-là, à suivre une conversation dans un environnement bruyant. Une fois ce diagnostic posé, Clinton assume parfaitement sa déficience et ne tarde pas à porter deux appareils auditifs numériques high-tech lors des banquets officiels, ainsi que toute autre manifestation rassemblant un grand nombre de personnes.

Le dispositif « Buzyn », c’est quoi ?

À l’initiative de la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, ce dispositif est la conséquence du constat officiel que de nombreuses personnes en France renoncent à des prothèses auditives pour des raisons essentiellement financières, alors qu’il s’agit d’un besoin primordial. La ministre chiffre ensuite à 6 millions le nombre de personnes souffrant de difficultés auditives en France, dont seulement 70 à 75 % des personnes qui devraient être appareillées, le sont réellement. Le dispositif Buzyn, « 100 % santé », devrait donc enfin permettre à ces personnes de s’équiper correctement en termes de solutions auditives sans aucun reste-à-charge financier, pour une bonne partie des appareils auditifs, classés en deux catégories, ceux du « panier Buzyn » entièrement remboursés et les autres qui demeureront à prix libres et donc négociables.

On va bien s’entendre

Grâce à la réforme du dispositif Buzyn, la base du remboursement des aides auditives par la Sécurité sociale va être doublée de 200 euros à 400 euros en 2021, sans qu’il n’y ait aucune augmentation des tarifs des assurances complémentaires. La mise en œuvre du 100 % santé se fera de manière progressive sur 3 ans, et le niveau de prise en charge par les complémentaires sera plafonné à 1 700 euros et renouvelable au bout de 4 ans, minimum.

Il y aura en moyenne 200 euros de frais en moins par oreille appareillée, dès le 1er janvier 2019. L’année suivante, nous passerons à 250 euros avant d’atteindre un remboursement total, au 1er janvier 2021.

commentaires

laisse ton commentaire