guide du parfait grand-parent

Posté par: Laura Wallon Dans: C'EST MON CHOIX Sur: Commentaire: 0 Frappé: 349

Le guide du parfait grand-parent

Vous allez bientôt devenir grand-parent ou vous l’êtes déjà. Un fabuleux cadeau, un immense bonheur, mais également une promotion intime au rang de partenaire exceptionnel de l’enfant ! Alors pour être à la hauteur de cette relation privilégiée et vous préparer à l’un des rôles les plus importants de votre vie, adoptez les bonnes attitudes.

Par Elodie Froissardey

Être le meilleur des grands-parents possible, c’est avant tout prendre du recul quant à l’éducation que l’on a reçue et à celle que l’on a donnée. C’est savoir faire le tri entre les bons gestes et les bonnes paroles, les erreurs, les écueils et les mauvais réflexes ; c’est également remettre en question les principes superflus pour les renouveler. Alors si vous avez déjà avancé dans ce processus, un vrai challenge, vous être prêts à lire ce qui suit. Bonne chance !

 

1. Prenez soin de vous

Règle numéro 1 : ne lésinez en rien concernant votre santé, c’est votre atout majeur. Gardez la forme pour profiter pleinement d’une extraordinaire période de vie, celle où la complicité et la joie d’être avec vos petits-enfants est à son comble puisque vous représentez l’une des figures les plus importantes de leur environnement proche. Alors mangez sainement, faites de l’exercice, branchez-vous sur les médecines alternatives qui apportent équilibre et bien-être et gageons que tout bonheur partagé augmente la durée de vie !

 

2. Rendez-vous disponible sans vous faire déborder

L’important est de vous sentir à l’aise dans votre rôle selon vos disponibilités et votre personnalité. Sachez être juste et équilibré entre ce que vous pouvez et voulez offrir et ce que vos enfants attendent de vous. Rien ne doit vous être imposé si ce n’est pas en accord avec vos envies et vos attentes.

 

3. Sachez que les parents sont les seuls responsables de l’éducation de leurs enfants

Vous êtes le meilleur partenaire de vos enfants. Dès la grossesse, encouragez et accompagnez-les dans cette nouvelle aventure, offrez-leur la meilleure des présences affectives. Après la naissance, oubliez les préjugés, soyez rassurant, restez positif, orientez-les sans trop en faire, montrez-leur que vous les considérez aptes à devenir parents, que vous croyez en leurs capacités. À partir de maintenant, les rôles de chacun évoluent. Investissez pleinement celui de grand-parent en ayant toujours à l’esprit que vous n’interférerez pas dans l’éducation à proprement parlé de vos petits-enfants, au risque de fausser la relation avec vos enfants !

 

4. Valorisez vos petits-enfants

Quelle importance d’encourager, de valoriser et de féliciter l’enfant pour de grandes comme pour de petites choses. C’est pourquoi il faut être à l’affût de toutes les occasions, de tous les efforts, de toutes les attitudes, de tous les succès, même si la réussite n’est pas forcément immédiate. Que ce soit de façon tactile ou verbale, il faut exprimer votre attention. Affichez leurs œuvres, prenez-les en photo ou filmez-les aux spectacles de fin d’année, aux compétitions sportives… Parlez avec eux de leurs progrès, des difficultés qu’ils ont réussi à surmonter et des capacités qu’ils peuvent encore déployer. En bref, montrez-leur qu’ils existent et que leurs actions comptent !

 

5. Apprenez à les écouter

C’est le dialogue qui doit primer dans vos échanges avec vos petits-enfants. Recherchez ces moments privilégiés pour les confidences, appréciez de discuter en tête-à-tête, apprenez à l’écouter, à distiller délicatement vos précieux conseils tout en lui laissant beaucoup de place. Écoutez-le attentivement, apprenez-lui à relativiser, tout en respectant deux règles d’or : laissez-le faire ses propres expériences et ne critiquez jamais ses parents !

 

6. Restez affectueux tout en établissant vos règles

Aimer ne signifie pas céder à tout. L’enfant a nécessairement besoin d’évoluer dans un cadre de règles rassurant même si elles sont différentes de celles de chez ses parents. Lorsqu’ils sont chez vous, faites-leur savoir quelle est la ligne de conduite et les principes qui guident votre quotidien. Cela n’enrichira que plus l’apprentissage de vos petits-enfants à la vie, à la société et au monde qui les entoure.

 

7. Entretenez le lien

C’est un point extrêmement fort. Que vous soyez proche ou éloigné géographiquement, montrez à vos petits-enfants que vous pensez à eux et ce dès la naissance. Si ce trait de caractère vous est naturel, alors tant mieux. Si votre nature vous pousse à plus de réserve, travaillez dessus en vous efforçant de prendre de leurs nouvelles, en envoyant des jolies lettres et des cadeaux, en faisant un Skype ou un Facetime, en ayant toujours une attention particulière à chacun. Vous en récolterez du sur-bonheur, c’est certifié !

 

8. Transmettez des valeurs fortes

Vous êtes dans la fleur de l’âge, désolé de le rappeler. Faites-en un atout au bénéfice de vos petits-enfants, votre expérience de la vie, du travail, des relations amicales ne pourra que plus les enrichir. Sans être moralisateur, vous savez faire la part des choses entre le bien et le mal, entre l’essentiel et le superflu. Parlez-leur de votre enfance, de vos aïeux, de la vie d’avant, racontez-leur des anecdotes, ils vont adorer.

 

 

commentaires

laisse ton commentaire