RESIDENCE SERVICES

Posté par: Laura Wallon Dans: EN CLAIR Sur: Commentaire: 0 Frappé: 260

Pour ma retraite, je choisis les services !

Une résidence qui offre des services pour tous ceux qui souhaitent vivre une retraite pleine, est la formule qui remporte de plus en plus en plus de succès auprès de la population active des séniors. Quand opter pour cette formule ? Combien coûte un tel accueil et quelles sont les aides existantes ?

Par Sylvie Altier

La résidence-services est une alternative à la maison de retraite classique. Elle regroupe des logements autonomes, où les résidents peuvent bénéficier de services collectifs adaptés aux besoins des séniors, comme la restauration, le gardiennage, des activités et des services multiples (comme la blanchisserie par exemple). Ce mode d’habitation correspond à ceux qui souhaitent un environnement qui ressemble à leur domicile, mais qui répond à des besoins nouveaux. Certains ont un logement qui n’est plus adapté (trop grand, éloigné du centre-ville…) et souhaitent avoir une vie sociale plus intense. D’autres ne veulent pas attendre de perdre en autonomie et ont envie d’être rassurés par un cadre sécurisé. Ceux qui bénéficient d’aide à domicile comme l’aide-ménagère, le bricolage, le jardinage ou le portage des repas, peuvent facilement transférer cette aide dans la résidence-services. Elle est donc une bonne alternative lorsqu’une personne est suffisamment autonome et que son état de santé ne nécessite pas un hébergement en EHPAD, maison médicalisée. Cependant, les séniors qui ont besoin de soins (infirmiers ou médicaux) ont la possibilité de se tourner vers des intervenants extérieurs libéraux ou vers les soins infirmiers à domicile (SSIAD), tout en sachant que les frais seront à leur charge. Rester à son domicile n’est pas toujours envisageable, en particulier lorsque de nouveaux besoins voient le jour. Pour bénéficier d’une structure adaptée, aménagée pour répondre au désir d’autonomie, tout en profitant d’une vie sociale sans les contraintes de la vie en collectivité, l’option Résidence-services est optimale. Celles-ci sont généralement situées en centre-ville, proche des commerces, des transports.

 

Encadré : EHPAD ou Résidences-services ?

Voici un tableau récapitulatif publié par le site Capretraite.fr

 

 

Résidence-services sénior

Ehpad

Public accueilli

  • Séniors autonomes ou semi-valides
  • Personnes âgées dépendantes

Soins médicaux

  • Non dispensés
  • Assurés par l’équipe soignante

Prestations collectives

  • À la carte, dans leur majorité
  • Incluses dans les services d’hébergement

Tarification

  • Loyer
  • Charges obligatoires et facultatives
  • Tarif hébergement,
  • Tarif dépendance,
  • Tarif soins (couvert par l’Assurance maladie)

Aides financières

  • Aides au logement
  • Allocation personnalisée d’autonomie (APA à domicile)
  • Aide sociale à l’hébergement
  • Aides au logement
  • Allocation personnalisée d’autonomie (APA en établissement)

 

Quel est le coût d’une Résidence-services ? 

Que ce soit à l’achat ou la location, des logements de différentes superficies sont proposés en Résidence-services. On peut choisir un studio, un appartement de plusieurs pièces ou même un pavillon. Pour la location, il faut prendre en compte le coût du loyer et des charges. Les services sont à la carte et peuvent être facturés en contribution forfaitaire ou en rémunération selon les prestations choisies. La contribution forfaitaire est fixée par le syndicat des copropriétaires et réglée par les résidents quels que soit les services utilisés. La rémunération à la prestation concerne seulement les services et activités choisis, même si les charges englobent une partie des frais liés à l’entretien et au fonctionnement des locaux communs. Une Résidence-services a été pensée pour les séniors autonomes et propose en général un cadre et des prestations plus haut de gamme que les foyers-logements. Elle est aussi plus onéreuse. Néanmoins, des aides ont été prévues pour financer certains frais. L’Aide personnalisée au logement (APL) et l’Allocation de logement sociale (ALS) sont versées par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Agricole (MSA), en fonction du régime de protection sociale du résident. Quant à l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), elle ne peut financer l’hébergement en Résidence-services, mais peut contribuer à régler les aides techniques et humaines pour ceux qui commencent à ressentir des difficultés d’autonomie.

 

Infrastructures et activités

La Résidence-services, conçue pour répondre aux envies et besoins des séniors autonomes, présentent des infrastructures diverses. Bien sûr, toutes les Résidences ne sont pas construites sur le même modèle et ne proposent donc pas les mêmes infrastructures ni le même niveau de prestations. Certaines disposent de piscines, de salles de gym, d’un espace forme (avec des cours de sport par exemple), d’autres d’un jardin. Un restaurant est disponible, ainsi qu’un salon et un hall d’accueil. Des sorties sont prévues ainsi que des activités récréatives. Des programmes découverte en groupe, des sorties au musée sont aussi au programme de certaines résidences. Des activités comme le yoga, des jeux de société, des projections de films, des ateliers d’écriture ou de peinture, rythme de façon agréable la vie dans la résidence. Il est certain que pour ceux et celles qui souhaitent faire des rencontres ou tout simplement vivre une vie sociable, la Résidence-services présente des avantages incontestables. Certains programment même leur inscription avec leurs amis ! Si vous souhaitez une retraite active et diversifiée, la Résidence-services est pour vous. Veillez à bien vous renseigner car les services et le cadre varient d’une résidence à l’autre.

 

Rapporté par mots clés

commentaires

laisse ton commentaire