Téléassistance : Simple comme connecté

Posté par: Laura Wallon Dans: C'EST MON CHOIX Sur: Commentaire: 0 Frappé: 84

Téléassistance 

Simple comme connecté

De nombreuses personnes âgées souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible. Mais elles ont besoin de se sentir en sécurité, notamment lorsqu’elles vivent seules. Une des solutions pour les y aider, c’est la téléassistance.

Par Sylvie Altier

Une chute ? Un malaise ? Envie de se confier ? Où qu'elle soit, dans sa maison, dans son jardin, le jour, la nuit, le week-end ou un jour férié... la personne peut contacter – grâce à un médaillon, une montre ou une lampe – le service qui lui apportera de l’aide en cas de difficultés via un boîtier récepteur.

Certains fabricants proposent des produits révolutionnaires. Ceux-ci permettent aux séniors de rester plus longtemps à domicile et en bonne santé en prévenant les aidants des éventuels signes avant-coureurs de l’entrée en dépendance. De plus, ces produits hautes technologies détectent les chutes et alertent les aidants sur leur téléphone instantanément. Parmi eux, une lampe de génie (et pour cause, elle s’appelle Aladin !) est commercialisée pour prolonger l’autonomie des séniors. Cette lampe connectée, petit bijou de technologie, permet la réduction des accidents. Le dispositif réunit la sécurisation des levers nocturnes, la détection des chutes, la gestion des alertes et la prédiction de la perte d’autonomie ou de certaines pathologies.

 

Finies les chutes nocturnes !

La chute est l’une des principales causes d’accident des séniors : un obstacle imprévu, un manque d’équilibre, et les conséquences peuvent vite être dramatiques. Dans la plupart des cas, les chutes ont lieu la nuit, lors du trajet chambre-salle de bains. Le plus souvent elles sont dues à la perte d’équilibre, à des troubles cognitifs, à des troubles musculo-squelettiques ou à un obstacle dissimulé par le manque de lumière.

Les statistiques concernant les accidents domestiques chez les séniors sont éloquentes : chaque année, ce sont près de 20 000 décès qui sont imputés aux accidents de la vie courante. 9 000 d'entre eux, soit presque la moitié, concernent des séniors décédés suite à une chute survenue à leur domicile dans 70 % des cas. Les chutes représentent 80 % des accidents domestiques chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

Pour éviter les situations à risques, la prévention des accidents domestiques est primordiale. Elle passe notamment par la sécurisation du logement à l'aide d'équipements spéciaux, comme la lampe connectée. Cette modification légère du lieu de vie permet d’écarter efficacement les risques de chutes nocturnes.

 

Facile et efficace !

Afin de répondre mieux aux besoins des séniors à domicile, la lampe connectée veut s’inscrire dans un parcours de maintien de l’autonomie de la personne. Elle se charge donc d’éclairer légèrement les pièces, sans éblouir, par un éclairage indirect, juste ce qu’il faut pour trouver son chemin. Pour cela, Aladin dispose d’un détecteur de mouvements, et d’un éclairage sur le bas de son « cylindre ». La réduction des chutes peut alors aller jusqu’à 76 %, grâce à ce système relativement simple. Elle répond aussi aux réveils et angoisses nocturnes qui apparaissent chez la population vieillissante, mais également aux pathologies comportementales telles que la maladie d’Alzheimer. Cet outil permet aux personnes rencontrant ces problématiques de se sentir en sécurité et ainsi moins angoissées.

Dessinée avec des lignes épurées, fluides et dans un style résolument moderne, elle se fixe au mur très simplement. Facile à utiliser, elle peut se connecter à une box Wi-Fi ou à une clé 3G, grâce à un réseau hyper connecté. Elle intègre également la PrediCare Technology : un système intelligent qui décèle rapidement les changements de comportement (déplacements plus lents, augmentation du nombre de levers nocturnes…) et anticipe l’installation ou le développement de certaines pathologies. Après quelques semaines d’apprentissage, le système, reposant sur une intelligence artificielle, est capable de modéliser les habitudes et les routines du sénior. Si celles-ci viennent à changer, le système est capable d’émettre une alerte auprès des proches ou des aidants pour signaler une évolution du comportement, qui peut être l’arrivée d’une fragilité. Elle peut ainsi émettre des alertes « personne au sol », en cas de chute, mais également des alertes d’inactivité anormale qui sont détectées par traitement des données. Ces deux types d’alertes doivent être pris en charge immédiatement pour la sécurité des personnes en danger. Enfin, le dispositif envoie des alertes d’évolution de tendance. Il faut s’équiper de plusieurs lampes pour balayer l’ensemble d’un appartement ou d’une maison de retraite.

 

Accessible à tous

La téléassistance est parfois nommée aussi téléalarme. Accessible à tous (séniors autonomes ou dépendants, personnes en situation de handicap, en situation d'isolement...), ce service consiste, pour une personne vivant seule chez elle, à pouvoir contacter une plateforme téléphonique qui réceptionne son appel 24/24 h, et 7/7 j. Suivant les prestations choisies, il s’agit d’assurer au minimum une veille et une écoute auprès des personnes abonnées.

Pour fonctionner, ce système nécessite l’installation au domicile de la personne d’un boîtier émetteur relié à une prise téléphonique qui permet de communiquer avec la plateforme téléphonique. Le déclenchement de la communication se fait à distance par l’intermédiaire de procédés de plus en plus performants (médaillon, bracelet porté par la personne ou, comme nous l’avons vu, lampe connectée). En cas de problème, la communication est établie immédiatement avec le service de téléassistance. Même si la personne est éloignée de son téléphone et du boîtier émetteur, sa voix sera entendue et elle entendra clairement son interlocuteur.

En général, le traitement des appels se déroule ainsi : le téléopérateur identifie les coordonnées de l’abonné ainsi que ses informations. Le dialogue s'établit par le boîtier émetteur. En fonction de la situation (chute, malaise, non réponse…), une personne de l’entourage dont les coordonnées ont été fournies au moment de la souscription du contrat ou des services de secours seront prévenus.

Des abonnements sont proposés pour plus de liberté, même s’il est possible d’acheter le matériel.

Liberté, sécurité, prévention. La téléassistance est la solution la plus adaptée pour tous ceux qui souhaitent rester chez eux.

 

Mots clés: Téléassistance

commentaires

laisse ton commentaire